Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Bientôt Noël : une odeur de Sapin chez DS… (vidéos)

Faute de nouveautés automobiles à présenter, DS a fait le choix de faire parler de lui à propos des fêtes de fin d’année avec le talent de ses designers. Ces derniers ont créé un « Sapin DS » à partir du logo de la marque. De quoi faire oublier des ventes chinoises qui sentent, elles aussi, le résineux ?

Difficile année que 2016 pour DS en Chine. Malgré un lancement, la DS 4S, et l’explosion du marché des SUV pour lequel le DS 6 existe, les ventes patinent. En octobre, la marque signe seulement son deuxième mois de l’année dans le vert par rapport à 2015, en croissance de 1,5 % avec 1354 unités écoulées. Une « performance » à pondérer toutefois, vu le gadin pris en 2014 (-55 %) ! C’est toujours mieux que Fiat, qui avec 625 ventes en octobre, continue d’être en chute depuis 4 mois, de plus de 70 % par rapport à 2015. Aoutch !

Sans être mesquin, nous dirons que cette maigre embellie d’octobre est l’arbre qui cache une forêt de sapins chez PSA : Citroën voit ses ventes baisser de 28,7 % (seule la C4 Sedan lancée l’an dernier est en croissance), dans le rouge depuis 8 mois, et pour la troisième fois consécutive avec une baisse à 2 chiffres. Peugeot n’est pas à la fête non plus : 1 seul mois dans le vert, des ventes annuelles en retrait de 18,3 %, mais seulement de 7,4 % en octobre grâce à une 308 Sedan. Quel contraste, quand le marché, lui, augmente de 15 %… et que le dernier entrant, Renault, a vu ses ventes passer de 1700 unités en août à 4000 en Octobre. 3 fois plus que DS avec un seul modèle, le Kadjar…

Alors, en attendant un crossover DS prévu l’an prochain, on prépare les fêtes de fin d’année. Les designers de DS ont créé le « Sapin de la Liberté », une œuvre d’art couleur vert amétryne, comme la dernière étude DS E-Tense, et structuré par des chevrons des monogrammes DS. Cette création, voulu pour la 21e édition des « Sapins de Noël des Créateurs », une manifestation mi-culturelle mi-caritative où les marques de luxe sont invitées à repenser le Sapin de Noël. Ce Sapin DS a été présenté les 19 et 20 novembre au Théâtre des Champs-Élysées, et vendu aux enchères au profit de la recherche contre le cancer.

Avant le Sapin de la Liberté, DS avait déjà présenté le « Manifeste de la Liberté » à la dernière FIAC. Le point commun ? La « liberté » de création, permise par l’utilisation du design paramétrique et de l’impression 3D, qui matérialisent des formes où la main de l’homme ne mettrait pas le pied.

Et si DS y voit forcément une incarnation de « l’esprit d’avant-garde », c’est aussi un projet « ouvert » puisque les fichiers de modélisation ont été mis à disposition sur les réseaux sociaux « jusqu’au 25 novembre » selon le Communiqué de presse (le fichier était déjà rendu inaccessible le 24).

Voici donc pour les dernières infos de DS qui, contrairement à ce que les apparences laissent paraître, demeure un fabricant d’automobiles. Dans son showroom parisien le DS World Paris, une exposition consacrée au créateur Eymeric François, à découvrir jusqu’au 31 décembre, permet de découvrir son réalisations majeures depuis le début de sa carrière en 2000, ainsi qu’une DS 3 Performance stickée pour l’occasion.

Via DS et Leftlanenews