Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Behind the Lens | Imola (ELMS)

Le photographe Michael Dautremont était à Imola avec le So24 by Lombard Racing, pour la deuxième manche de l’European Le Mans Series… L’occasion de faire un nouveau point avec lui !

Après un beau podium à Silverstone pour l’ouverture de la saison, le So24 by Lombard Racing remet le couvert en Italie, sur le mythique tracé d’Imola ! Le photographe  Michael Dautremont les a naturellement accompagné dans cette nouvelle aventure. Immersion dans son travail…

TA : Michael, c’était ta première fois à Imola, quelles sont tes impressions sur ce tracé et sur cette saison ?

MD : « Je me sent chanceux de pouvoir traverser l’Europe et de suivre un championnat tel que l’ELMS, de découvrir chaque mois de nouveaux tracés légendaires, de pouvoir écrire de nouvelle histoire photographique ! Parcourir le circuit d’Imola a été aussi agréable que je l’imaginais. C’est un circuit à l’ancienne, très familial, où l’on peut ressentir l’Histoire qui y a été écrite. J’ai été amusé par le minuscule tunnel dissimulé qui permet d’accéder aux paddocks, par les parcs qui se trouvent directement aux abords du circuit ou les jardins de certaines maisons qui ont une vue sur certains virages : tout à fait atypique ! D’un point de vue photographique, les accès sont assez restreints et très sécurisés par des grillages, même si il y a quelques ouvertures, mais cela a été un beau challenge de trouver des angles intéressants dans ces conditions, d’essayer de se démarquer des images qui existent déjà… Une belle expérience ! »2016 Imola (4) copie

TA : Ce sera ta première expérience en tant que photographe durant l’ensemble de la semaine des 24h du Mans le mois prochain. Comment appréhendes-tu l’événement ? 

MD : « Pour le moment je suis assez relax. Le Mans doit être vraiment quelques choses d’unique, d’intense… la semaine de la course va être chargée car il faudra courir un peu partout pour ne rien manquer. Ce sera sans doute l’expérience la plus excitante que j’aurai cette année car c’est un événement tellement mythique qu’il ne faudra pas se rater. C’est vraiment un très beau challenge et je pense que la « pression » va monter durant les prochaines semaines. Quoi qu’il en soit, je suis impatient d’y être ! »2016 Imola (2) copie
TA : Y a-t-il un moment que tu affectionnes particulièrement sur chaque course ? 

MD :  » La grille de départ, incontestablement ! J’adore ce moment, il est à la fois court et intense. C’est l’instant ou les dés sont jetés ou l’on ne peux plus rien changer, le moment ou le pilote ne fait plus qu’un avec sa machine, ou l’on peut lire la tension, la concentration . Le contraste est saisissant entre la pression qui monte sur le tarmac, et les fans dans les tribunes de l’autre côté de la piste ! Plus les minutes passent, plus les occasions sont belles de capter un regard, une action, etc… C’est mon petit moment d’adrénaline, celui que je préfère sur un week-end de course ! »

2016 Imola (15) copie2016 Imola (18) copie2016 Imola (6) copie2016 Imola (13) copie2016 Imola (5) copie

TA : Le rituel…. Si tu avais une photo à retenir de ce week-end, ce serait laquelle, et pourquoi ? 

MD : « J’aime particulièrement cette image, pour son côté décalé et la petite histoire qui se cache derrière. Quelques minutes avant de prendre cette photo, j’ai pu me rendre compte que tous les autres photographes regardaient du même côté de la piste (sortie de « variente alta ») et travaillaient tous plus ou moins dans les mêmes angles de vue. J’ai donc décidé de passer de « l’autre côté », et de chercher un angle original, une vision différente de ce virage emblématique. Le résultat est le suivant. J’aime et j’essaye avant tout chercher des points de vues, des angles différents, plus « créatifs « . »2016 Imola (1) copieTA : Un coup de coeur en particulier sur ce week-end italien ? 

MD : « Pour la première fois, le RS Trophy se disputait sur le même week-end que l’ELMS. Je dois d’abord dire que j’adore ce championnat, et la bestialité des RS 01 ! Regarder la course depuis la pitlane a confirmé mon coup de coeur pour ces autos ! »GA6A0029 copie

« C’est également avec un grand plaisir que je me suis rendu compte de la présence du Marc VDS Racing, célèbre équipe Belge de coeur étant donné que je suis originaire de la région de Thuin près de Charleroi où est basé le team. Il s’était retiré du sport automobile l’année dernière. Revoir ces couleurs sur la RS 01 m’a rappelé une image que j’avais réalisée lors de mes premières 24H de Spa en 2014 (ci-dessous), un moment mémorable d’autant plus que c’était mon premier gros événement sur circuit ! La photo de la RS01 ci-dessous n’a rien de vraiment original car je n’ai pas eu le temps d’aller en faire en piste et je n’ai vu la voiture dans la pitlane qu’à la fin, mais je voulais faire ce petit clin d’oeil. »GA6A0065 copie

Capture d’écran 2016-05-21 à 17.54.05

Un grand merci à Michaël pour ce nouveau point « Behind the Lens » ! On retrouvera prochainement le pilote Vincent Capillaire pour un petit entretien avant la grande messe Mancelle le mois prochain ! En attendant, voici quelques images supplémentaires d’Imola faites par Michael !

Crédits Photos : Michael Dautremont