Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Audi : une petite citadine dans les tuyaux

Il semblerait qu’Audi ait dans ses cartons un projet de citadine, située en dessous de l’A1 . . . Mini Audi, maxi prix ?

A en croire les anglais d’Autocar, la marque aux anneaux serait en train de développer un nouveau modèle citadin, attendu pour 2019 et qui serait disponible en versions 3 et 5 portes. Une auto à destination des jeunes et abordable financièrement (tout du moins pour une Audi…), dont le prix de vente se situerait aux alentours de 20 000 €.

Annoncée comme mesurant moins de 4 mètres, elle affronterait frontalement les Fiat 500, Opel Adam ou encore BMW i3 et Renault Zoe, puisque cette « mini Audi » serait également disponible en version tout-électrique, aux côtés d’une offre  traditionnelle 3 cylindres 1.0 litre turbo. Point de diesel ni d’hybride au programme, leurs coûts respectifs étant trop élevés pour une auto de cette taille.

La plateforme utilisée serait une évolution de la NSF utilisée actuellement par le groupe VAG pour ses VW up!, Seat Mii et Skoda Citigo. De quoi encore plus rentabiliser la base technique existante et réduire les coûts de production, mais sans doute pas le prix client, n’exagérons rien, il y aura tout de même 4 anneaux sur le capot… L’avantage de cette plateforme est qu’elle est d’ores et déjà « électrisée » grâce à la Volkswagen e-up!.

Quid du nom ? Si elle se situe sous l’A1, la logique voudrait qu’elle porte le patronyme d’A0… Mais pas sûr qu’un « zéro » soit très bien connoté dans le nom d’un véhicule, même électrique (n’est-ce pas Citroën ?). Et A2 alors ? Même si l’organisation numérique de la gamme ne serait pas respectée à la lettre (ou au chiffre, plutôt), cette appellation déjà utilisée par le passé pourrait néanmoins ressurgir. Un concept portant ce nom avait d’ailleurs été présenté en 2011 à Francfort mais était resté sans suite, les dirigeants de la firme d’Ingolstadt s’étant probablement remémoré l’échec cuisant de la première (et dernière) A2, à la diffusion anecdotique mais à la technique innovante.

Le dessin de cette auto reste pour l’instant ultra confidentiel, il ne doit d’ailleurs même pas être figé, mais nous nous sommes « amusés » à imaginer ce à quoi pourrait ressembler cette Audi rikiki :

Il y a plus élégant, je vous le concède. Mais nulle doute que la vraie sera plus réussie… Ou pas ? Réponse dans 36 mois…

Via Autocar.

Crédits illustration : Cavalino pour TheAutomobilist.fr : site web / page Facebook