Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Audi A3 2016 : Le subtil restylage (galeries, vidéos)

L’Audi A3 a déjà 4 ans, mais son design n’avait presque pas vieilli. Deux raisons à cela : l’esthétique Audi aime l’immobilisme ; et dès sa présentation en 2012 elle montrait des lignes équilibrées et sans exagération. Résultat, en 2016, l’A3 passe par la case restylage, de façon très « subtile ».

Commençons par ce qui est visible. Les optiques changent à l’avant, acquièrent l’éclairage Matrix LED, une nouvelle signature, et prennent un décroché sur les côtés les rapprochant de la berline A4, tandis qu’à l’arrière le graphisme « à la Volvo » repend la trame inaugurée par le SUV Q7. Comme toujours, les photos officielles d’Audi présentent une couleur « flashy », histoire de mieux faire oublier que pratiquement aucun de ses clients ne la choisiront ensuite à l’achat. Cette fois, c’est un jaune pour la S3, une teinte qui semble similaire à celle du TT. La calandre s’élargit un peu. A3 et S3 sont pour l’heure les seules concernées, la sportive RS3 reste dans son itération actuelle.

A l’intérieur, la forme est immuable. Le fond, en revanche, évolue avec le Virtual Cockpit derrière le volant qui arrive en option. L’écran de 12,3″ permet, comme sur une TT, de projeter le GPS devant les yeux du conducteur. Les smartphones se rechargent désormais par induction, pour ceux qui ont une puce NFC. L’upgrade classique de mi-vie vient rattraper les dernières technologies développées par le Groupe VW : régulateur de vitesse actif avec gestion des embouteillages (freinages, réaccélérations) ; freinage automatique d’urgence (détection d’objets et de piétons) ; et surveillance du trafic en cas de marche arrière.

Les motorisations vont du 3-cylindres turbo-essence 1.0 TFSi 115 ch en entrée de gamme jusqu’au 2.0 TFSi de 310 ch pour la S3. Signalons l’arrivée du même 2.0 TFSi en version 190 ch à cycle Miller, déjà vu l’A4. La partition Diesel est assurée par les 1.6 et 2.0 TDi (110, 150, 184 ch), et l’e-Tron reste à 204 ch.

Après plus de 15 000 unités vendues en 2015, l’Audi A3 est la meilleure vente du constructeur en France. Ce restylage lui offre une mise à jour timide mais suffisante, alors que ses rivales BMW Série 1 et Mercedes Classe A ont été relancées en 2015. Reste que, comme souvent avec le premium et leur politique du tout-à-l’option, une Renault Mégane, une Peugeot 308 ou une Volkwagen Golf en offriront autant sinon plus pour moins cher. Reste à l’A3 l’avantage d’être l’une des dernières à proposer un cabriolet, une version 3-portes, l’une des seules (avec la CLA) à se proposer en berline tricorps, ainsi qu’une -coûteuse- motorisation e-Tron hybride rechargeable.

Et maintenant, quelques vidéos :

Et une grosse galerie :

Via Audi