Le Nouvel Automobiliste

Aston Martin Vanquish Zagato Volante : cabriolet anglo-italien

Peut-être est-ce l’air californien qui donne des envies de cabriolet aux constructeurs : après Lamborghini avec la Centenario roadster, c’est au tour d’Aston Martin de décapsuler la Vanquish Zagato à l’occasion du concours d’élégance de Pebble Beach.

Souvenez-vous : en mai dernier, Aston Martin présentait la Vanquish Zagato. Cette association avec le carrossier italien (qui était loin d’être la première – la première date de 1960, et avait donné naissance à l’Aston Martin DB4 GT Zagato), a amené à la production de 99 Vanquish Zagato. Aujourd’hui, à l’occasion du concours d’élégance de Pebble Beach (Californie), Aston Martin en dévoile la version cabriolet, baptisée Volante, dans la plus pure tradition de la marque.

Aston Martin DB4 GT Zagato

L’Aston Martin DB4 GT Zagato, le fruit de la première collaboration entre Aston et Zagato.

Comme sur le coupé, le rouge métallisé est de mise à l’extérieur, ainsi que les bas de caisse en carbone pour plus de sportivité et de légèreté. Par rapport à la Vanquish (Volante) de base, la Vanquish Zagato Volante arbore une calandre et des plis de carrosserie spécifiques, tandis que l’arrière a été totalement remanié : les feux par exemple s’inspirent de ceux de la V12 Zagato Coupé de 2012, et le bouclier est nouveau.

A l’intérieur cependant, la Vanquish Zagato Volante ne se distingue du coupé que par la présence d’un cuir beige : exit donc l’ambiance rouge et noire. Au-delà de ce nouvel habillage (qui allie également du carbone et du bronze anodisé), l’habitacle est le même que celui de l’Aston Martin Vanquish « de base ». La marque de « Zagato » est bien visible sur les sièges et les contre-portes, orné d’un « Z ».

Sous le capot, la Vanquish Zagato Volante affiche la même puissance que le coupé : 600 ch, soit 24 chevaux de plus que l’Aston Martin Vanquish « tout court ». La Vmax est de 325 km/h et le 0 à 100 km/h, quant à lui, est abattu en 3,7 secondes (pour comparaison, la nouvelle DB11 plie l’exercice en 3,5 secondes).

Ainsi, comme il est de coutume lors des collaborations Aston Martin – Zagato, c’est le design extérieur qui est le plus modifié (ce qui n’est pas étonnant, puisque Zagato est un…carrossier). Toujours est-il que la Vanquish Zagato Volante sera produite dans l’usine de Gaydon de la firme anglaise, et que les premiers exemplaires seront livrés début 2017. Comme pour le coupé, il n’y aura que 99 voitures de commercialisées. Le coupé s’échangeait pour environ 650 000 euros : on peut tabler sur un tarif de 700 000 euros pour la Volante.

L’Aston Martin Vanquish « de base », en version coupé et en version Volante (cabriolet).

Reste maintenant à voir si, au-delà de ces modèles à production limitée (comme la Vulcan), Aston Martin va réussir à prendre son tournant. La DB11 (remplaçante de la DB9), présentée au dernier salon de Genève, va être cruciale pour la marque. Une version V8 de cette dernière arrivera dans quelques mois, tandis que la remplaçante de la Vantage s’apprêtera à entrer sur scène en 2018, et qu’un SUV inspiré du concept-car DBx de 2015 devrait faire son apparition.

Sources : Aston Martin, Carscoops.