Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Alpine s’apprête à agrandir ses installations à Dieppe

En marge de la renaissance de la marque Alpine, de nombreuses transformations sont en cours dans le fief historique du label normand, Dieppe. Agrandissement d’usine, création de showroom ? Les rumeurs vont bon train.


Pour accueillir la production imminente de sa nouvelle berlinette, Alpine va devoir faire de la place dans l’usine de l’avenue de Bréauté. De ces bâtiments sortent en effet déjà les Clio R.S. ainsi que les… Bluecar de Bolloré. On compte aussi un atelier d’une vingtaine de personnes consacré à la compétition (Clio Cup, Twingo R1…). Bref, il y a de la vie et en cas de succès pour la Berlinette, l’espace viendra à manquer, et pas que pour la production. Pour s’y préparer, Alpine compte s’agrandir.

C’est à la presse locale et plus précisément aux Informations Dieppoises que l’on doit cette informations : la firme au A fléché a jeté son dévolu sur une friche de 2,3 hectares attenante à l’usine, le stade Maurice Thoumyre, que possède la communauté d’agglomération de Dieppe-Maritime. Cette dernière a annoncé l’imminence de travaux à venir, lors même que le-dit stade est à l’abandon depuis 12 ans. S’il n’y eut aucun projet sur place, c’est essentiellement parce que les autorités politiques (d’abord la Mairie, puis l’agglomération) souhaitaient que le terrain aille au développement d’Alpine et seulement à celui-ci.

Que compte faire Alpine de ce nouveau terrain ? On pourrait initialement penser à des ateliers de production, mais il se pourrait que la stratégie ne se limite pas qu’à la partie industrielle. D’après Michael van der Sande, le directeur d’Alpine, « l’usine sera un lieu de visite, d’animation, d’explications techniques, de communauté, en plus de la construction de voitures ». On croirait lire une stratégie de valorisation marketing façon « Autostadt » chez Volkswagen ou, sous des dimensions plus modestes, similaire à Alpina ! On remarquera que, déjà, la marque s’est engagée sur cette mise en avant des racines normandes lors des 60 ans de de la création d’Alpine en 2015.

Via Les informations Dieppoises