Le Nouvel Automobiliste

Alpine « Berlinette » 2017 : nous n’avons jamais été aussi près…

De concepts en teasers, Alpine orchestre le retour de la berlinette à la perfection. Mais l’heure de la présentation n’a jamais été aussi proche : à quelques semaines du salon de Genève, la marque se montre aujourd’hui bien plus bavarde.

Alpine Berlinette : un retour qui aura pris du temps

La renaissance de la berlinette, et plus globalement celle de la marque Alpine, a tout du film hollywoodien : en 20 ans, les rumeurs d’un éventuel retour ont été nombreuses (cf le projet Z11), mais elles n’ont jamais abouti. Il aura finalement fallu attendre 2012 pour que Renault officialise enfin le retour d’Alpine, en s’associant à Caterham (qui quittera cependant l’aventure en cours de route). Depuis, le constructeur français a révélé le concept Célébration en 2015, puis le concept Vision, plus proche de la série, l’an passé.

Le concept « Vision », sous l’oeil du blogueur « Type-01« .

Ainsi, dire que la nouvelle « berlinette » (qui pourrait prendre le nom d’A120, même si « AS110 » est évoqué, car récemment déposé par la marque) est attendue est un euphémisme. Mais l’attente va bientôt prendre fin : Alpine a annoncé officiellement que la voiture de série sera présentée au salon de Genève, qui ouvrira ses portes le 7 mars. Alors la communication s’active : aujourd’hui, un communiqué précise que « la Nouvelle Alpine disposera d’un fond plat et d’un diffuseur arrière lui conférant une aérodynamique remarquable » . Plus loin, nous pouvons lire que « La combinaison d’un plancher plat tel qu’on peut le trouver dans l’univers des supercars ou des voitures de course, et d’un diffuseur localisé sous le bouclier arrière permettra d’obtenir un appui vertical important gage d’une excellente stabilité » .

« Light is right » ?

De quoi mettre l’eau à la bouche, alors que nous apprenions le 17 janvier que l’auto aura une structure en aluminium, un bon point pour la légèreté. Et si Alpine accompagne son communiqué de deux photos (sombres) pour illustrer ses propos, nous savons toutefois que le design sera très proche de celui du concept Vision : les spyshots de la semaine dernière, relayés par François, le confirmaient encore. Sans surprise, « l’A120 » comme on peut l’appeler se voudra l’interprétation moderne de l’A110 berlinette, sans doute la plus emblématique des Alpine.

La partie mécanique réserve a priori plus de surprises, même s’il semble de plus en plus sûr que la berlinette du XXIe siècle s’équipera du 1.8 TCe de 250 ch. Des variantes plus puissantes pourraient ensuite voir le jour. Mais de ce côté là, nous sommes encore dans l’expectative : nous attendrons patiemment le salon de Genève pour en avoir le cœur net. Après tout, depuis le temps que nous espérons le retour d’Alpine, nous pouvons bien attendre un gros mois !

Alpine Vision et Alpine A110 Berlinette : deux générations qui s’affrontent.

Nous rappellerons qu’en décembre 2016, Alpine a mis en vente 1955 exemplaires de l’Alpine « Première Edition » (oui, alors que la voiture n’a pas encore été présentée) dans plusieurs pays, qui sont partis en trois jours.

Source : Alpine.