Le Nouvel Automobiliste

Abarth célèbre ses 70 ans en séries spéciales

Abarth, la marque au scorpion et division sportive de Fiat, fête cette année ses 70 ans. Le constructeur italien nous propose pour l’occasion une série spéciale transversale à sa petite gamme, composée des 595, 124 Spider et 124 GT. Et pour l’appellation, je vous le donne en mille : « 70’s anniversary ».

Abarth : 70 ans de Scorpion

Non, le groupe de rock allemand n’est pas si veux que cela, bien que formé dès 1965. On parle ici d’Abarth, la marque fondée par Carlo Abarth (1908 – 1979), pilote de moto puis pilote automobile autrichien, devenu citoyen italien à partir de 1945. Quatre ans plus tard, Carlo Abarth fonde son entreprise, Abarth & C., et devient préparateur automobile, commercialisant des kits de pièces faisant le bonheur de nombreux Fangio en herbe capables de mettre les mains dans le cambouis. Des centaines de milliers de kits d’échappement ont ainsi été produites par l’entreprise.

Abarth s’attaque à des préparations de plus en plus fouillées sur les Fiat Abarth 750 Zagato en 1956 puis la Fiat 500 en 1958. Il est amusant de noter qu’à cette époque, c’est le fils du président américain Franklin Roosevelt qui distribue Abarth aux USA.

A partir de 1971, Fiat acquiert Abarth et en fait son label sportif : Autobianchi A112 Abarth, Fiat Ritmo Abarth ou encore Fiat 131 Abarth, qui a donné une couronne de champion du monde des rallyes à Fiat. Plus près de nous, le label a aussi été apposé sur les Fiat Stilo 5 cylindres avant de devenir une marque à part entière avec l’arrivée des Abarth Grande Punto en 2007 puis Abarth 500 en 2008. De nombreux dérivés de la 500 sont apparus sur le marché (Abarth 695 Tributo Ferrari, 595 Yamaha Factory Racing, 695 Biposto Record, 695 Rivale…) tandis que la Grande Punto n’a pas su éclipser les Clio, 208 ou Fiesta dans la catégorie des citadines sportives. Abarth a ensuite profité de la Fiat 124 Spider, basée sur la Mazda MX-5, pour étoffer sa gamme. D’ailleurs, avec 23 500 voitures vendues en Europe, Abarth se vante d’une hausse de 36 % de ses volumes. Pas mal quand on n’a que deux modèles dont un qui est né il y a plus de 10 ans…

Des séries spéciales sur toute la gamme

Les 595 et 124 Spider sont donc disponibles en version « 70th Anniversary ». La première est disponible en 595, 595 Competizione et 595 Turismo, toutes flanquées d’un badge anniversaire. La version de base se dote du 1.4 145 ch (Euro 6 D-temp), la Turismo propose le moteur 165 ch, tandis que la version Competizione offre le bloc 180 ch dépollué et un équipement plus complet (Uconnect avec télémétrie, freins Brembo, baquets Sabelt…).

Du côté de l’Abarth 124 Spider, toute la gamme est également disponible : 124 Spider, 124 Turismo et 124 GT. Cette dernière se dote d’un hardtop en fibre de carbone, de jantes 17 pouces OZ et d’un capot noir mat. Les autres versions disposent également du bloc MultiAir de 170 ch (250 Nm de couple) pour une masse de 1060 kg. Là encore, on retrouve une décoration spécifique grimée « 70th Anniversary ». Les tarifs ne sont pas encore communiqués, tandis que les voitures ont été présentées à Monte Carlo.

Peu de coloris sont proposés : Blanc Turini 1975, Rouge Costa Brava 1972 du côté des teintes vernies et Noir San Marino 1972, Bleu Hessen 1972 et Gris Alpi Orientali 1974 du côté des métallisées.

Les Abarth, c’est un peu comme la Fiat 500 : les ventes progressent et l’animation ne se fait que par le biais de séries spéciales. Fiat aurait tort de se priver.

Via FCA.
Crédit photos : Stubs-Auto.fr, guide-des-gti.fr, ultimatecarpage.com, Wikipédia