Site icon Le Nouvel Automobiliste

Mercedes GLC 2022 : totalement électrifié… et toujours Diesel

En troquant son K pour un C, le Mercedes GLK est devenu GLC en 2015. A présent, la marque allemande révèle la deuxième génération de son SUV fétiche : si le design extérieur change peu, l’ensemble des motorisations reçoivent une électrification. Fait plus étonnant, le Mercedes GLC 2022 reste fidèle au Diesel… même dans sa déclinaison hybride rechargeable !

Mercedes GLC 2022 : plus aérodynamique

Si vous semblez avoir du mal à distinguer ce Mercedes GLC 2022 de la précédente mouture, ne vous inquiétez pas : les changements sont effectivement ténus. Tout juste remarque-t-on des phares plus effilés à l’avant (qui sont par ailleurs reliés à la grosse calandre), ainsi que des feux au dessin et à la signature lumineuse revus à l’arrière. Pour un design à l’aspect plus sportif, les passages de roues peuvent être peints dans la couleur de la carrosserie sur les versions disposant de la « ligne AMG ».

A l’image de la dernière génération de Classe C, le Mercedes GLC 2022 n’évolue que très peu, sur le plan du style, par rapport à celui qu’il remplace.

Les mensurations évoluent elles aussi légèrement : le nouveau venu gagne 6 centimètres en longueur, pour s’établir à 4,72 mètres. La hauteur (1,64 mètre) et la largeur (1,89 mètre) stagnent d’une génération à l’autre. Le Mercedes GLC 2022 en profite surtout pour être plus aérodynamique : son « cX » (coefficient de pénétration dans l’air), qui était déjà bon pour un SUV (0,31), passe à 0,29.

Mercedes GLC 2022 : un tout nouvel intérieur

Qu’on se le dise : le Mercedes GLC 2022 n’est pas un restylage, mais bien un tout nouveau modèle. Si l’on peut en douter en voyant l’extérieur, c’est plus clair lorsqu’on découvre l’habitacle, dont la planche de bord dérive de celle de la Classe C. En comparaison avec le précédent GLC, les trois aérateurs centraux demeurent, mais l’écran tactile s’agrandit (11,9 pouces). Derrière le conducteur, l’instrumentation numérique, de 12,3 pouces, paraît avoir des graphismes léchés.

L’empattement (distance entre les roues) gagne… 1,5 centimètre. Mercedes promet une habitabilité améliorée sur son nouveau GLC. Le coffre dispose d’un beau volume (600 litres).

Sans surprise, le Mercedes GLC 2022 reprend par ailleurs l’ensemble des technologies de la Mercedes Classe C. Le désormais célèbre assistant vocal « Hey Mercedes », toujours de la partie, arriverait, selon la marque, à reconnaître ses occupants à la voix !

Mercedes GLC 2022 : une palanquée de motorisations

A l’image de ses concurrents (en tête, les Audi Q5 et BMW X3), le Mercedes GLC 2022 peut recevoir de nombreuses motorisations. Exit les 6-cylindres, cependant : le nouvel opus n’embarque que des moteurs à 4-cylindres de 2.0 litres. Tous reçoivent un degré d’électrification plus ou moins élevé. Ainsi, les GLC 200 (204 ch), GLC 300 (258 ch) et GLC 220d (197 ch) dispose d’une batterie de 48 V et d’un alternodémarreur de deuxième génération, permettant de faire tourner le moteur en roue libre à vitesse constante et de profiter d’une suralimentation électrique de 23 ch.

Les trois autres variantes sont hybrides rechargeables. Les GLC 300e et 400 e développent respectivement 313 et 381 ch. Ils sont accompagnés par un Mercedes GLC 300 de qui, comme son nom le suggère, couple un moteur Diesel à un bloc électrique. Bilan des courses : 335 ch. Ces motorisations hybrides rechargeables valent surtout pour leur autonomie en 100 % électrique : Mercedes promet effectivement une (très) grande autonomie de… 110 km. La capacité de la batterie, qui grimpe de 13,5 à 31,2 kWh, n’y est évidemment pas pour rien.

Produit à Brême, en Allemagne (ainsi qu’à Pékin, en Chine et bientôt sur un troisième site, toujours en Allemagne, à Sindelfingen), le Mercedes GLC 2022 arrivera dans les concessions françaises à l’automne, à des tarifs encore inconnus. Il sera épaulé prochainement par un GLC Coupé, au hayon plus incliné.

Retrouvez ICI tous nos essais Mercedes

Quitter la version mobile