Site icon Le Nouvel Automobiliste

Nouveau Citroën C5 Aircross restylé (2022) : nouvelle enveloppe, même contenu !

Nous sommes allés découvrir le nouveau Citroën C5 Aircross en compagnie de Sylvain Henry, son designer. Plus affirmée, plus moderne mais toujours autant identifiable, cette réinterprétation de ce SUV populaire mise tout sur l’esthétique, en adoptant des changements visibles immédiatement mais en faisant l’impasse sur les évolutions techniques. On vous en fait la présentation !

Nouveau Citroën C5 Aircross restylé : pampilles-up !

Nous avons appris le mot « pampilles » au cours de cette présentation et nous en sommes fort heureux. En effet, celui-ci nous permettra de vous détailler la nouvelle face avant de ce C5 Aircross restylé, qui représente le changement majeur de cette version 2022.

Les pampilles, on les retrouve dans la nouvelle calandre et elles qualifient les éléments verticaux brillants posés par tampons à chaud en grand nombre le long de la calandre, tels une rangée de diamants. Pour un résultat… brillant !

Avant de retourner dans le détail des évolutions, attardons-nous sur l’aspect global. Face à la proue du C5 Aircross original, celle du restylée semble plus massive qu’avant. Le fait que celle-ci ne se compose que de 3 éléments n’est pas étranger à cette impression : chaque bloc optique représente un élément, et la calandre un seul également. On en comptait le double auparavant.

Toujours est-il que le C5 Aircross reste fidèle à ses fondamentaux en gardant un regard à double étage et des LED reliées entre elles par des parties en relief dans la calandre, ponctuellement chromées, qui rencontrent sur leur passage chacune une branche du chevron.

Le logo nous paraît avoir été hypertrophié au passage. Il s’agit en fait du même logo que celui apposé derrière, qui perdent leur intégration au sein de larges bandes chromées.

En s’approchant, on voit beaucoup de volume, sur les blocs optiques dont les feux de jour sont repoussés au maximum vers l’avant. On constate aussi en tournant autour du véhicule des reflets à foison entre les parties en relief et celles brillantes.

Outre les pampilles, des barres obliques en partie inférieure à la verticale jouent en effet avec la lumière pour se réfléchir sur la partie verticale et évoquer le motif du chevron. Autre signe du sens apporté au détail dans le dessin de la face avant, la séparation de l’aile et du pare-chocs se poursuit dans le phare pour le sculpter et offrir une vraie continuité.

Enfin, on découvre de vraies écopes dans le pare-chocs avant, rehaussés par des ponctuels de couleur, harmonisés avec les inserts des Airbumps arborant de nouvelles teintes. Il ne s’agit pas juste de morceaux de plastique les évoquant, mais de vrais passages pour l’air !

En parlant d’air, évoquons les grilles de calandre, dont la superposition et la mise en relief par les plis de carrosserie élargissent visuellement la partie inférieure de la face avant. La calandre inférieure reprend le style de celle de la berline/SUV/break Citroën C5X et intègre un sabot décoratif (noir sur les finitions basses, alu sur les autres) flanqué de discrets antibrouillards ronds.

De profil, on remarquera « juste » de nouvelles jantes en alliage de 18 pouces qui vont plutôt bien avec le style de l’auto, et les ornements de barres de toit qui perdent leur couleur et deviennent exclusivement noir mat.

Les feux arrière ont pu être revus, le budget géré intelligemment sur la face avant (moins de module, moins de coût ; moins de coût, plus d’argent !) a permis aux équipes de pouvoir s’attaquer également à la modernisation des feux. Le C3 Aircross n’a pas eu cette chance et l’arrière ne suit plus avec l’avant.

Sur son grand frère, on gagne également en volume sur ces pièces. L’intérieur des feux se pare de 3 « lingots » lumineux faisant entrer le C5 Aircross dans la modernité et rivalisant de sophistication avec ceux du Peugeot 3008 voire de certains allemands comme l’Audi Q5. Tandis que le bloc en lui même adopte du volume, évoquant la signature en Y.

Nous vous avons préparé une petite galerie photos avant / après pour vous rendre compte par vous-même de l’évolution stylistique du C5 Aircross. N’oubliez pas d’y jeter un oeil !

A bord du nouveau C5 Aircross : écran… de fumée

Vous aimiez la modularité du C5 Aircross offerte par ses 3 sièges arrière indépendants et coulissants ? Vous l’aimerez toujours dans ce cru 2022 !

Vous aimez les sièges Advanced Comfort ? Vous les apprécierez encore plus dans cette version revue pour encore plus de confort ! Vous aimiez l’écran tactile de taille modeste flanqué de ses deux aérateurs verticaux ? Vous les retrouverez…sur les versions d’entrée de gamme Live and Feel, qui ne courent aujourd’hui pas les rues et se destinent à une clientèle restreinte.

Les autres finitions voient débarquer la nouvelle interface de 10 pouces qui change pas mal la qualité perçue, en hausse, et donnent à la planche de bord une allure plus massive. Il faut dire que cet écran est situé 4 cm de plus en avant que l’écran 8 pouces. On l’aura donc plus facilement sous la main.

Ce qu’on devrait avoir également facilement sous la main, d’après Citroën , c’est le sélecteur de vitesse e-Toggle, déjà vu sur la C4 et intégrant une nouvelle console centrale, plus massive mais aussi plus pratique.

Le switch de sélection des modes de conduite est également présent selon les versions. On note également l’espace vide-poches, dans lequel le téléphone peut être câlé à la verticale. Celui-ci peut aussi être déposé dans un espace devant ou encore sur l’espace de recharge à induction.

Concernant les garnissages intérieurs du Citroën C5 Aircross 2022, en entrée de gamme, l’ambiance intérieure s’égaye avec l’apparition de supiqûres bleues. 4 autres ambiances sont disponibles selon les versions :


– du Wild Black (qui remplace le Wild Grey, mélange de tissu noir et de tissu gris à effet cuir gris et surpiqûres bleues ;
– du Urban Black, avec Alcantara noir et tissu noir effect cuir ;
– du Metropolitan Black avec de nouveaux cuir grainé noir et tissu gris effet cuir ;
– du Hype Black mélangeant le cuir Paloma perforé et le cuir Nappa Bleu

Enfin, pas de changement au niveau du coffre, qui conserve sa contenance record de 580 à 720 litres (460 à 600 litres en PHEV).

Gamme du nouveau Citroën C5 Aircross restylé : du pareil au même

Les finitions proposées seront sans surprise les Live, Feel, C-Series, Shine et Shine Pack. La gamme de motorisations n’offre elle aussi aucune surprise :
Un diesel BlueHDi de 130 ch, un essence PureTech de 130 ch et une hybride rechargeable 2 roues motrices de 225 ch. Le Citroën C5 Aircross monte en gamme visuellement mais pas dans les faits, on ne voit donc pas débarquer de version 4 roues motrices de 300 ch, présente sur le Peugeot 3008 Hybrid4.

L’équipement technologique ne connaît lui non-plus aucune évolution majeure par rapport à la version précédente. Le C5 Aircross peut toujours recevoir 20 aides à la conduite dont la conduite autonome de niveau 2. En revanche, toujours pas d’affichage tête haute, de caméra de stationnement à 360° ou encore de système de stationnement automatique.

Côté options et personnalisations, on note l’apparition de la nouvelle teinte Bleu Eclipse, qui vire carrément au noir selon la lumière. Le reste des teintes est connu et classique : Blanc Banquise, Blanc Nacré, Noir Perla Nera, Gris Platinium et Gris Artense. Pour rehausser le tout, les Pack Color viennent égayer les ponctuels de couleur, avec des touches Noir Brillant, Dark Chrome, Bronze Anodisé et Energic Blue.

Prix Citroën C5 Aircross restylé

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les tarifs, le niveau d’inflation tarifaire éventuelle et la date d’ouverture de commandes ne sont pas encore connues.

Photos Citroën C5 Aircross restylé

Avant/après :

Photos en studio de Fabien Legrand :

Crédit photos : Fabien Legrand pour Le Nouvel Automobiliste

Quitter la version mobile