Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

2016, l’année historique du Groupe Renault

De nouveaux modèles en pagaille, de la croissance sur les marchés Indien et Chinois, et des ventes à un niveau historique : pour sûr, l’année 2016 a été grandiose pour le Groupe Renault, qui devient le premier groupe automobile français dans le monde.

Un chiffre plus qu’un long Communiqué de presse saurait retenir l’attention : 3 182 625 véhicules vendus. Le Groupe français passe la barre des 3 millions de ventes, soit une progression de 13,3 % par rapport à 2015, avec 374 000 voitures supplémentaires écoulées. C’est la quatrième année de croissance, sur un marché où la hausse par rapport à 2015, 4,6 %, est 3 fois inférieure à celle du Losange (auquel s’ajoute le blason de Dacia et RSM en Corée). En France, Renault est solide n°1 ; en Europe, il passe n°2, avec 11,8 % de croissance, 8,1 % de part de marché, et 1,8 million de ventes. Et en Corée, la marque Renault Samsung progresse de 38,8 % après deux lancements importants (SM6 et QM6).

Une grande année à l’étranger aussi !

Si jusqu’à présent les ventes françaises et européennes s’étaient maintenues, c’était dans le reste du monde que Renault faiblissait, à cause notamment du Brésil et de la Russie. En 2016, l’alignement des étoiles fut meilleur, et la progression hors Europe est de 15,3 % des ventes ! En Inde, la percée de la Kwid offre à Renault une hausse de 145,6 % de ses ventes, à 105 745 unités. Les ventes grimpent aussi en Iran, de 110,7 %, après le retour des Tondar (Logan) et Sandero ! Quant à la Chine, pour sa première année de production sur place, Renault est à +50,8 % avec le seul Kadjar et a déjà écoulé 10 000 Koleos en 2 mois, sur un marché à + 14 %, friand de SUVs. Ailleurs, les lancements (Kaptur en Russie, Duster Oroch au Brésil) limitent la casse sur ces marchés, toujours en recul.

En nombre de voitures vendues comme en part de marché, Renault progresse dans toutes ses régions. Pour Thierry Koskas, Directeur commercial entré au Comité Exécutif en 2016, « notre stratégie de renouvellement de la gamme et d’expansion géographique engagée depuis plusieurs année est un succès. » Difficile de dire le contraire même si, notamment en France, certaines ventes se font aux loueurs au détriment de la vente à particulier, plus rémunératrice.

Des chiffres…

Dans le détail, l’on apprend que le Scénic s’est déjà écoulé à près de 20 000 unités en Europe en un trimestre de vie. L’année 2017 sera sa première année pleine, et marquera aussi la pleine montée en charge de sa gamme (avec l’Hybrid Assist et le Grand Scénic). Mais, avec déjà des Talisman et Espace en bonne forme, l’usine de Douai arrivera-t-elle à suivre? Ailleurs, la Mégane Sedan a déjà atteint les 13 200 ventes en 2 mois.

Côté électrique, les ventes progressent de 11 % et atteignent 25 468 unités en Europe, dont plus de 21 000 Zoé (en croissance de 16 %). Côté utilitaires en revanche, il semble qu’après plus de 18 ans de règne, le Groupe ne soit plus leader -en tout cas il ne le claironne pas dans son CP-, malgré près de 300 000 ventes et près de 10 % de croissance. Pour l’heure, on se console à Boulogne avec Dacia, qui, à 11 ans, augmente ses ventes de près de 11 % (415 010 immatriculations).

…et des questions

2016 marquait la dernière année du plan « Drive The Change » de Carlos Ghosn, qui semble avoir atteint la plupart des objectifs. A confirmer, la place dans le top 3 mondial des Groupes automobiles pour l’Alliance, qui semble assurée depuis la prise de participation dans Mitsubishi par Nissan. A voir ce que le Groupe imagine pour le futur : électrification de sa gamme ? planification du véhicule autonome à délégation de conduite ? Ou, à très court terme, suivre l’évolution de l’actualité de ses Diesel où une instruction a été ouverte la semaine passée ?

Prudent pour 2017, étant donné les contextes économiques changeants (Brexit, ralentissement chinois, atonie brésilienne et russe, maturation de la gamme) et l’arrivée (enfin !) d’Alpine, Renault entrevoit une année de croissance sans annoncer de chiffres précis.

Via Renault