Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

2016, l’année d’Alpine ?

Alpine revient, Alpine revient, Alpine revient… En 2016, ce ne seront pas que des mots. Cette année, Alpine revient, vraiment !

Le soleil ne se couche jamais vraiment sur l’actualité automobile. On pouvait penser à une trêve pour la Saint-Sylvestre, mais c’était sans compter sur Alpine, qui a profité du dernier jour de l’année 2015 pour lancer son compte Twitter (@alpine_cars) et pour communiquer son premier gazouillis à 11h00 :

Le message est clair : Alpine donne rendez-vous le 16 février prochain, à deux semaines du Salon de Genève, pour « annoncer notre retour mais certains disent que nous avons toujours été là ». Toujours là, oui, car dans les cœurs des fans, la disparition de la marque en 1995 n’a jamais été acceptée. Depuis lors, ce retour est un serpent de mer : déjà la Renault Spider aurait pu être badgée Alpine, tandis qu’une berlinette A710 code W71 était dans les cartons ; puis à l’hiver 2000, le projet de concept-car Z11 était prêt jusqu’au moment où il fut envoyé in extremis au frigo.

En 2012, les intentions prennent forme, sous la volonté du précédent DG de Renault, Carlos Tavares. Ces velléités sont concrétisées à travers un partenariat industriel scellé en compagnie de Caterham. Las, ce dernier s’est retiré de l’affaire entretemps, et la conception de la nouvelle berlinette a continué du seul côté de Renault.

Le DG d’Alpine, Bernard Ollivier, continue d’assurer en 2013 : « L’icône c’est l’A110. Les gènes de la marque sont là. Nous ferons la berlinette du 21ème siècle. Mais ce ne sera pas une copie de la précédente ; ce ne sera pas du rétro. Nous voulons faire une voiture qui est dans son siècle, une voiture moderne, qui a les gènes de la berlinette et les gènes d’Alpine : la légèreté, l’agilité, mais aussi une certaine French touch que portent nos voitures ». Deux ans plus tard, il précise : « Nous n’avons qu’un objectif : réussir le lancement de la future Alpine. Et nous ne pouvons pas nous tromper car nous n’avons le droit qu’à un seul coup ! »

Les présentations de plusieurs concept-cars en 2015, de la Vision Gran Turismo aux plusieurs Célébration fêtant le 60ème anniversaire de la marque Dieppoise, ont commencé à rassurer les observateurs. Mieux, Alpine y était affichée comme marque à part entière, sans logo Renault comme sur l’A110-50. Dans tous les milieux donc, le mot passe : « ça sent bon » ! A tel point qu’une fuite a eu lieu du côté de l’INPI, montrant une silhouette de berlinette à 99 % celle de la Célébration concept, déposée comme propriété industrielle. Est-elle la berlinette définitive, que la presse britannique a baptisé AS1 ? Nous le saurons peut-être en février prochain, au cours d’une conférence de presse du PDG du Groupe Renault, Carlos Ghosn lui-même.

A cette date devrait être annoncée la stratégie associée au retour d’Alpine. Plus qu’un modèle, c’est une marque qui devrait voir le jour, au sein du Groupe Renault. Cette renaissance est déjà engagée, notamment par le sport automobile comme c’est le cas en Endurance depuis 2013, mais aussi du côté du design avec une division spécifique, menée par Anthony Villain. L’on attend aussi un plan lisible sur plusieurs années, des produits comme du positionnement de marque, à la façon de DS chez PSA. Pour les observateurs, d’ailleurs, Alpine est appelé à devenir le DS de Renault, une marque de haut de gamme qui, espérons-le, ne perdra pas ses attributs sportifs dans l’opération!

Or, l’on parle déjà d’un crossover qui pourrait rejoindre la gamme comme second modèle… Sans crossover aujourd’hui, point de salut commercial, notamment à l’échelle mondiale, car Alpine ne se cantonnerait pas uniquement à l’Europe. La diffusion de la marque, via des showrooms séparés de Renault, se ferait en un nombre limité de concessions. En Asie, on sait le Japon friand de la marque au A fléché… et du côté de BFM-TV, on évoque même les Etats-Unis comme marché « bien dans la tête des dirigeants du groupe » !

Pour l’heure, il faut se contenter du teaser publié sur Twitter, ainsi du nouveau logo de la marque, ainsi que de ces mots : « Vous avez fait vivre Alpine, nous allons la faire renaître. Meilleurs vœux à tous et rendez-vous en 2016! » L’année 2016 s’annonce bien, l’année 2016 s’annonce Alpine !

Via Alpine, BFM-TV, Auto-Algérie, Boîtier Rouge, Autosblog, Renault concepts, L’Argus, Les Informations Dieppoises, Autoblog.