Le Nouvel Automobiliste

Jaguar F-Pace restylé : Le Jaguar fait sa toilette !

Lancé en 2016, le grand SUV de la firme britannique se renouvelle et n’y va pas avec le dos de la cuiller. Changements esthétiques, intérieur profondément revu, hybridation et mises à jour technologiques, le voilà prêt pour un second round !

Une mise à jour esthétique conséquente

Même si cela peut ne pas frapper au premier regard, le design extérieur de la Jaguar F-PACE a été revu profondément : nouveaux phares à LED plus finsà double signature lumineuse, nouvelle calandre à effet diamants, nouveau capot, pare-chocs avant et ouïes d’entrées d’air… La face avant se peaufine et s’affine.

L’arrière adopte la signature lumineuse en chicane déjà vue sur la Jaguar F-TYPE, la XE ou encore la I-PACE mais la double cette fois-ci. L’ensemble gagne en finesse, en prestance, en modernité et en sportivité. Rien que ça !

De profil, les évolutions sont minimes puisque seul le félin sautant fait son apparition dans le décor d’aile avant. Un joli clin d’oeil qui révèle le sens du détail du constructeur.

Pour vous faire un meilleur aperçu des changements opérés, Jaguar vous a préparé une petite vidéo opposant cette nouvelle version à l’itération précédente :

Un vent de modernité souffle dans l’habitacle

À l’intérieur, de profonds changements ont été opérés et personne ne s’en plaindra. Plus incliné, le tableau de bord intègre le système d’infodivertissement Pivi Pro sur une inédite tablette de 11,4 pouces. Le volant a été remplacé et gagne en sportivité. Devant lui, le tableau de bord digital s’étale sur une dalle moderne et lisible.

Autre petite révolution dans l’habitacle, la molette de sélection de vitesse de la boîte automatique disparaît, au profit d’un manchon façon « balle de cricket ». Les matériaux promettent une qualité en hausse avec des revêtements moussés et des intérieurs cuir de haute qualité disponibles dans au moins trois teintes visibles dans les photos fournies.

Sous le capot sculpté, des moteurs affûtés et hybridés

La motorisation d’entrée de gamme de la Jaguar F-PACE 2020 est toujours le bloc Diesel de 163 ch, mais désormais uniquement en boîte automatique, en transmission intégrale et avec une micro-hybridation. Le système « MHEV » gagne d’ailleurs l’autre 4-cylindres mazout de la gamme, fort de 204 ch, ainsi que le 6 cylindres de 300 ch.

En essence, le 2.0 4-cylindres de 250 ch en est privé, mais on le retrouve sur les 6 cylindres 3.0 de 340 et 400 ch. Le bloc le plus puissant sera également le plus intéressant fiscalement parlant, puisqu’il s’agit d’une motorisation hybride-rechargeable de 404 ch. Jaguar promet une autonomie en tout électrique de cette nouvelle version P400e de 53 km, pour des rejets de CO2 de 49 g/km et un 0 à 100 en seulement 6 secondes. Toutes les motorisations, essence, diesel ou hybrides, sont associées à la boîte automatique à 8 rapports et à la transmission intégrale.

Technologies à la page

Évoqué dans le chapitre Intérieur, le nouveau système d’infodivertissement Pivi Pro est la fierté de Jaguar sur ce nouveau F-PACE. Plus lisible, 3 fois plus lumineux, 48% plus grand que le précédent système et disposant d’une interface simplifiée, Pivi Pro est opérationnel dès l’entrée dans le véhicule grâce à une alimentation indépendante. Double SIM ou encore mise à jour « Over The Air » à distance finissent d’en faire un système abouti et dans l’air du temps.

Autre nouveauté sur le F-PACE, que Jaguar revendique comme une première sur son segment mais dont disposait pourtant le Ford Edge, un système actif de réduction du bruit envoie des fréquences opposées aux vibrations et bruits émis par le roulage pour améliorer l’insonorisation acoustique. Un système arrive sur le SUV pour éviter l’ouverture d’une portière à l’arrivée d’un autre véhicule et la caméra 3D de dernière génération rejoint le panel des équipements disponibles.

Galerie Photos Nouvelle Jaguar F-PACE 2020

Crédit Photos : Jaguar