Le Nouvel Automobiliste
Mazda MX-5 100e Thibaut Dumoulin LNA (2)

Dossier spécial Mazda MX-5 séries limitées : essai, rétrospective et reveal de la Seiza !

Mazda MX-5 100e Thibaut Dumoulin LNA (2)

“100è anniversaire” : Une série limitée de plus pour la MX-5 que nous avons eue entre les mains ! Avec le roadster japonais, il y a toujours quelque chose à célébrer : un anniversaire, une saison, une couleur… De quoi faire parler du modèle à moindre coût et créer un désir supplémentaire d’acquérir, dans l’urgence, une auto produite en quantité restreinte et sur une courte période. Que la Mazda MX-5 100è anniversaire propose-t-elle de plus ? S’agit-il de notre édition spéciale préférée ? Pour ne pas être “qu’un essai de plus”, nous vous proposons également une rétrospectives des séries limitées de la ND et surtout de découvrir une toute nouvelle édition, la Seiza !

Sentant les 100 ans…

…Mazda a pris les devants ! Comme l’a fait Citroën en 2019 avec la série “Origins” (que nous avons découverte sur la Citroën C3), la marque japonaise a lancé l’an dernier sur l’ensemble de sa gamme une finition hommage pour les amoureux de trucs “collector”.

C’est sur la MX-5 qu’il est le plus facile d’identifier un modèle de cette version, grâce à sa capote rouge “Cherry” spécifique (déjà vue sur la série spéciale Cherry Top… mais on vous en parle plus bas !). Pour les autres modèles de la gamme, c’est moins évident. Que ce soit le CX-5, la Mazda3, le CX-3, le CX-30 ou encore la Mazda2, toutes arborent une teinte blanc nacré Snowflake White Pearl Mica, des jantes gris foncé brillant et leur moyeu spécifique ainsi que des petits badges sur les base de caisse.

Dans le cas de notre “Miata”, cette configuration n’a rien d’exubérante mais sied plutôt bien à cette adorable petite voiture. Petite, oui, du haut de son 1,22 m de haut ! Petite aussi quand il s’agit de la garer, la demoiselle étant moins longue qu’une Clio ! Un format liliputien qui la rend encore plus craquante et attire les regards. Est-ce son faciès à la fois espiègle et déterminé ? Ses hanches larges ? Ses ailes avant saillantes ? Cette voiture a un truc !

Les passants sont également invités à admirer l’étroit habitacle de notre japonaise puisque nous profitons du moindre rayon de soleil (surtout qu’ils ne sont pas courants en cet hiver 2021) pour décapoter. On déverrouille le crochet, on rabat la capote, on appuie jusqu’à entendre un clic, et on profite de l’air frais en moins de 5 secondes ! Oui, il fait entre 0 et 5 degrés… Mais en mettant le chauffage et les sièges chauffants, l’expérience est agréable !

L”habitacle est par ailleurs assez conventionnel quand on est installé à bord, la planche de bord n’abordant ni décor ni revêtement spécifique. Les spécificités de cette finition 100è anniversaire se trouvent sous nos pieds, avec une belle moquette et des tapis de sol rouge Burgundy (marqué du logo des 100 ans), et sous nos fesses, avec des sièges en cuir de la même couleur, dont l’appuie-tête est embossé du même logo que celui des moyeux de roues.

Notons que pour l’achat d’une édition 100è anniversaire, Mazda remet aux propriétaires quelques cadeaux : les clés sont fournies dans un écrin spécifique (une boîte avec le logo des 100 ans, quoi…), un ouvrage retraçant l’histoire de la marque à travers une série de très jolies photos et une miniature 1/43 de la minuscule Mazda R360, premier véhicule 4 roues de la marque d’Hiroshima. Si S vous cherchiez un argument en plus pour vous convaincre de l’intérêt de la MX-5 100è anniversaire…

Mazda MX-5 100e Thibaut Dumoulin LNA (32)

On ne vous refera pas un essai exhaustif puisque nous en avons déjà fait ici et ici. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que pour moins de 35 000 € (34 750 exactement), cette MX-5 100è anniversaire vous offre, dans une enveloppe exclusive, la quintessence du plaisir automobile : position basse et sonorité présente, un brin rauque, châssis équilibré, propulsion au comportement sain mais joueur à la demande, moteur volontaire qui demande à monter dans les tours, confort plus que correct, consommation raisonnable (7 L/ 100 km en cycle mixte)… Le combo parfait pour avoir des sensations à des vitesses raisonnables ! Alors oui, cette version 132 ch est un peu plus limitée en puissance et en technique que la 184 ch, oui son toit souple propose une isolation phonique limitée à partir de 100 km/h, rendant les trajets autoroutiers un peu fatigants, oui l’espace est compté pour le passager à cause de ce renflement du côté gauche, ainsi que pour les bagages à cause du coffre étroit et tarabiscoté… mais cette MX-5 , série limitée ou non, a une place toute particulière dans nos coeurs d’automobilistes.

Mazda MX-5 ND : Notre Dame des Éditions Limitées

Une Mazda MX-5 RF et une NA dotée d’un hard-top

Le lancement de la Mazda MX-5 a été assez calme d’un point de vue des séries limitées. Mais son actualité n’a pas été inexistante pour autant, puisqu’est apparue la version à toit dur rétractable, la MX-5 RF (Retractable Fastback) moins de 2 ans après le lancement de la ST (Soft Top). Pour rattraper une année 2016 sans nouveauté, 2018 a eu droit à deux séries limitées ! La Cherry Top, dans une livrée Machine Gray, toit rouge et intérieur cuir beige, uniquement avec le 1.5 l, puis à l’automne la Aki Edition, en hommage à la saison des feuilles mortes, de couleur bleue et à toit marron et uniquement en version 184 ch. L’année suivante, la MX-5 fêtait (comme votre rédacteur préféré) ses 30 ans et assumait parfaitement cet âge de raison avec une série limitée pimpante, tout d’orange vêtue ! En 2020, l’année ne fut pas si pourrie que ça puisque deux séries limitées furent présentées. Comme le Yin et le Yang : une noire, la Eunos, uniquement en ST de 132 ch, et une blanche, notre édition 100ème anniversaire qui reprend l’intérieur rouge de son alter-ego. Il reste encore 127 exemplaires de la dernière, et 4 de la première. À bon entendeur…

Seiza (2021) : 110 exemplaires
100è anniversaire : 110 exemplaires pour 2020 (dont 78 vendus) et 110 exemplaires pour 2021 (dont 15 vendus)
Eunos Edition (2020) : 110 exemplaires dont 106 vendus
30è anniversaire (2019) : 150 exemplaires en ST et 55 en RF, tous vendus
Aki Edition (2018) : 110 exemplaires, tous vendus
Cherry Top (2018) : 110 exemplaires, tous vendus
2017 : Lancement de la Mazda MX-5 RF
2015 : lancement de la Mazda MX-5 ND

Nouveauté 2021 : la série limitée Seiza

À ce rythme-là, il était évident que 2021 apporterait avec elle sa série limitée ! Mais nous ne l’attendions pas aussi tôt et avons eu la surprise et la chance de la voir avant-même qu’elle soit annoncée. La Mazda MX-5 Seiza nous a dévoilé une belle robe d’un bleu foncé brillant, le Deep Crystal Blue (qui a inspiré le nom de la série limitée, “Seiza” signifiant “constellation” en japonais), une teinte jusque là indisponible sur ce modèle, associée à un intérieur cuir blanc jusque sur la planche de bord. Proposée uniquement en carrosserie RF, cette nouvelle MX-5 repose sur des jantes noires BBS de 17 pouces qui font écho au toit bi-ton noir et mélange la sportivité et l’ambiance chic. Et comme d’habitude, il faudra se battre pour en avoir une : seuls 110 exemplaires seront proposés sur notre marché.

Galerie photo Mazda MX-5 Seiza

Galerie Photos Mazda MX-5 100è anniversaire

Article et photos : Thibaut Dumoulin pour Le Nouvel Automobiliste (hors Seiza, Aki Edition, Eunos et R360 : crédit photo Mazda)

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.