Le Nouvel Automobiliste

Au tour du Peugeot 5008 de se repoudrer le nez

Après le Peugeot 3008, récemment restylé, voici venu le tour du Peugeot 5008 de connaître une petite mise à jour, la plus visible étant l’arrivée d’une nouvelle calandre. Une évolution roue dans roue qui est logique car les deux SUV familiaux du Lion partagent beaucoup en commun, le 5008 étant historiquement le dérivé 7-places du « petit » 3008. Découvrons ensemble les nouveautés qu’apporte ce restylage.

Peugeot 5008 : l’autre SUV à succès de Peugeot

Quand on pense succès commercial et Peugeot, on pense souvent au 3008, au démarrage du récent 2008, moins forcément au 5008. Logique, car celui qui est aussi l’un des véhicules officiels du Président de la République est aussi plus cher et plus volumineux. Étroitement conçu aux côtés du 3008 et ce depuis la première génération en 2009, le 5008 suit donc son petit frère tant esthétiquement que techniquement. Soit, en résumé, l’arrivée de la tablette 10 pouces centrale et d’un nouveau rendu sombre pour la dalle des compteurs 12,3 pouces, de nouvelles aides à la conduite que l’on trouvait notamment sur la 508 (vision nocturne, régulateur de vitesse avec fonction arrêt et redémarrage sous 3 secondes, maintien dans la voie, freinage automatique jusqu’à 140 km/h avec détection piétons et cyclistes de jour comme de nuit, et reconnaissance des panneaux. La caméra Visiopark, décriée pour sa faible résolution, a semble-t-il survécu au restylage hélas.

Côté motorisations, contrairement au 3008, le 2.0 l BlueHDi 180 EAT8 est reconduit en plus du 1,5 l 130 manuelle et auto. Les moteurs sont identiques en essence avec le PureTech 180 EAT8 en plus des 130 manuelle et auto. Pas de version hybride au programme, bien que le 3008 y ait droit et en 2 niveaux de puissance, mais l’intégration des organes mécaniques n’a semble-t-il pas pu le permettre. La gamme s’articule toujours en 3×2 niveaux, avec Active/Active Pack, Allure/Allure Pack, GT/GT Pack.

Les mises à jour esthétiques du Peugeot 5008

Le 5008 restylé reçoit une nouvelle calandre sans cadre aux lamelles rejoignant des optiques redessinées, de larges canines de LED plantées dans le bouclier, ainsi qu’à l’arrière des feux 100 % LED aux griffes 3D effilées. Sur les niveaux huppés GT et GT Pack, les antibrouillards disparaissent, leur fonction étant reprise par les phares full LED possédant une fonction « foggy mode », qui allume avec une intensité réduite les feux de croisement lorsque les feux antibrouillards arrière sont activés. Le monogramme 5008 s’ajoute au bout du capot, comme sur pratiquement toute la gamme lancée depuis la 508.

Comme sur le 3008, une nouvelle série de jantes 19 pouces arrive, « San Francisco » de son petit nom, pour le niveau GT Pack, et deux nouvelles teintes rejoignent le nuancier : Bleu Célèbes (comme le 3008) et Metallic Copper, présent sur le 3008 d’avant restylage depuis 2016.

Pour mémoire, « l’ancien » 5008 ressemble à ceci :

Vous n’aimez pas les chromes ? Peugeot a pensé à vous avec le Black Pack, seulement sur les niveaux GT et GT Pack, avec des contours de vitres, une calandre, un sabot de pare-chocs ou encore le seuil de coffre en teinte sombre, et des jantes diamantées noir onyx vernissées pour les 19 pouces « Washington ».

Côté habitacle, les occupants sont choyés avec, pour Allure et Allure Pack un garnissage mi-TEP et textile, du cuir Nappa Mistral à surpiqûres Tramontane pour l’ensemble des finitions en option, ou seulement pour les GT et GT Pack du cuir Nappa rouge ou du TEP avec Alcantara noir mistral. On a parlé de la tablette tactile mais les ambiances aussi sont reprises du 3008, avec le nouvel habillage bois de tilleul foncé ainsi que le rétroviseur central sans contour, deux raffinements… seulement accessibles en GT et GT Pack. Ah, si GT riche…

Deux prises USB arrivent pour les passagers au rang 2 tandis que la partition musicale est toujours jouée par Focal et un système HiFi de 515 watts dont les grilles de haut-parleurs se parent d’une teinte bronze belem.

Un dernier point sur la production de ce 5008 : elle a dépassé les 300 000 unités depuis 2017. Cette version restylée sera commercialisée fin 2020, et toujours produite en France tant à Sochaux aux côtés du 3008 qu’à Rennes aux côtés du C5 Aircross. Les tarifs ne sont pas encore connus, mais comme toujours en pareille situation, il faudra sûrement s’attendre à une légère augmentation.

Source : Peugeot
Photos actuel 5008 : Guillaume Agez